Ze Bellens Affair

Qui pour remplacer Bellens?, se demande La Libre Belgique. Bon, si vous voulez mon vote, comme il est temps que ça s’équilibre un peu, je vote pour Dominique Leroy qui est absolument parfaite pour le rôle.

Évidemment, il pourrait être difficile de la convaincre de gagner trois fois moins pour une promotion.

Je n’ai pas envie de m’étendre sur la saga Bellens, un type imbuvable qui a eu quelques bonnes idées, je veux juste dire un truc: au concours de celui qui dit la plus grosse connerie, Bellens a été très très largement battu par Laurette Onkelinx et son “Je pense que (le patron de Belgacom Didier Bellens) est un génie stratégique qui se double d’une personnalité qui a quelques difficultés: cette addiction à l’argent c’est un problème de santé“.

Je ne pense pas que qu’un jour une personnalité du niveau de responsabilité de Onkelinx batte un jour cette profonde pensée qui a fait explorer mon stupidity-meter: psychologie de comptoir, suffisance insupportable, et même pas l’excuse d’être drôle.

En fait, mon problème est que je ne suis pas près de pardonner à Onkelinx d’avoir, par sa faute, tout d’un coup senti un élan d’empathie pour Bellens !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* Copy this password:

* Type or paste password here:

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>